Un livre : Expériences extraordinaires autour de la mort, réflexion d’un psychiatre sur la science de l’au-delà

Le docteur Olivier CHAMBON, qui est psychiatre fondateur d’une chaire de psychothérapies intégratives à l’Université de Lyon et coauteur, avec Laurent Huguelit, du livre Le chamane et le psy  est l’auteur de Expériences extraordinaires autour de la mort, réflexion d’un psychiatre sur la science de l’au-delà.(Editions Trédaniel). Le docteur Jean-Jacques Charbonnier, médecin anesthésiste de Toulouse auteur de plusieurs livres sur le sujet, dit dans sa préface : « J’ai lu et relu avec une extraordinaire jubilation le texte de mon confrère Olivier Chambon. Oui, jubilation car son ouvrage est une véritable bouffée d’oxygène dans l’atmosphère asphyxiante  et poussiéreuse de la pensée matérialiste ».

Quelques extraits :

-Dans le modèle matérialiste, il faut voir pour croire. Dans le modèle des sciences quantiques, il faut croire pour voir parce que l’attitude de l’observateur va modifier le déroulement des faits observés.
-Ce sont aujourd’hui des scientifiques de haut niveau (des physiciens ou des neuroscientifiques) qui accréditent l’hypothèse suivante : la conscience est indépendante du cerveau et dirige même ce cerveau. Une autre hypothèse scientifique, complémentaire à cette dernière, est que la conscience survit à la mort.
-Jusqu’à présent les matérialistes s’étaient accaparés de la science ; ils on déclaré que la science c’était eux et que personne ne pouvait poser d’hypothèses spirituelles… Or c’est faux ! Les adeptes de la pensée matérialiste nous disent : « Prouvez-nous le ! Vous n’avez pas de preuves ! », alors qu’eux-mêmes n’ont pas de preuves du contraire. De plus, si ces matérialistes lisaient les études sur ces phénomènes –ce qu’ils ne font pas, car ils ont naturellement tendance à ignorer ou à rejeter tout ce qui ne rentre pas dans le cadre de leur modèle- ils s’apercevraient qu’il y a déjà plusieurs éléments de preuves qui convergent.
-Concernant la conscience, le postulat de base des matérialistes est qu’elle est totalement créée par le cerveau, point barre. Et pourtant ce postulat n’a jamais été démontré ni validé : c’est une croyance comme toutes les croyances religieuses. Le matérialisme n’est qu’une version  idéologique de la science ! Il est tout-à-fait possible de constater et d’étudier scientifiquement les phénomènes péri-mortels, même si ils conduisent à démonter l’hypothèse matérialiste.
-Nous avons peur de la mort parce que nous avons perdu la mémoire de qui nous étions avant de naître, c’est-à-dire du monde merveilleux qu’est celui de l’esprit et que nous allons retrouver au moment de notre mort.
-L’auteur passe en revue tous les phénomènes paranormaux : télépathie, expériences ce mort provisoire, états de conscience modifiés des chamanes, médiumnité, récits de vies antérieures, esprits possessifs, transcommunication induite (TCI) et contacts avec l’esprit des défunts, notamment par une méthode originale inspirée de l’EMDR, la variante Botkin, qui a été testée sur 3000 individus avec 90% de succès. Il décrit les nombreuses recherches faites dans tous ces domaines par des savants de tous les pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :