Strasbourg vote la fermeture de la centrale de Fessenheim

4118999414_f0bcff50c9.jpg
Le 13 avril 2011, le média libre Passerellesud

 

Le Conseil municipal de Strasbourg adopte à la quasi-unanimité une motion demandant l’arrêt définitif de la centrale de Fessenheim pour son démantèlement.

Compte tenu du déroulement des événements survenus à la centrale de Fukushima construite la même année que celle de Fessenheim, le Conseil municipal de Strasbourg estime que la plus vielle centrale nucléaire Française dont « les standards de sécurité sont dépassés » devrait être fermée. La motion présentée le 11 avril 2011 par les élus écologistes à été votée par la quasi-totalité du conseil municipal de Strasbourg moins 1 voix.

Cette motion sera présentée au conseil de la Communauté Urbaine de Strasbourg vendredi 15 avril.

La centrale de Fessenheim est située non loin de la frontière allemande, à une quarantaine de kilomètres de la Suisse, sur le Rhin.

Ci-dessous la motion votée :

Arrêtons Fessenheim – Strasbourg le 11 avril 2011

Il y a 40 ans, le gouvernement Français décidait de développer massivement le nucléaire civil. Depuis lors, l’industrie du nucléaire a prospéré en ne prenant pas suffisamment en compte la question du retraitement des déchets et l’avenir des installations.

La plus vieille centrale nucléaire française encore en activité a été construite à Fessenheim en 1970. Ses installations sont vraisemblablement frappées d’obsolescence comme de nombreux dysfonctionnements le laissent penser (avec une fréquence quatre fois supérieure à celle du reste du parc français). A cela s’ajoute le fait que pour l’ensemble des spécialistes, les standards de sécurité de l’époque sont aujourd’hui dépassés.

La catastrophe survenue à Fukushima, centrale construite la même année que Fessenheim, nous interpelle à plusieurs titres :

- Le déroulement des événements au Japon montre qu’un haut niveau de maitrise scientifique et technique n’est pas un gage suffisant de sécurité en matière de gestion nucléaire. Or l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) et l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) ont mis cette année en lumière de nouveaux dysfonctionnements impactant la sécurité des installations.
- La centrale de Fukushima devait être fermée pour respecter le délai d’usure matérielle estimé à 30 ans. A la demande de l’opérateur Tepco, les autorités ont accordé un délai d’exploitation supplémentaire de dix ans.

Certes des missions d’évaluation sont en cours, mais quelles qu’en soient les conclusions et plutôt que de décaler le problème en prolongeant l’exploitation de 10 ans, nous proposons d’anticiper la conversion nécessaire et inévitable du site de Fessenheim. La sûreté nucléaire ne s’arrête pas à nos frontières : c’est avec toutes les collectivités alsaciennes et avec nos voisins suisses et allemands que cette question doit être traitée et débattue.

 

En conséquence, le Conseil municipal de Strasbourg réuni le 11 avril 2011 demande aux autorités compétentes :


- L’arrêt de la centrale de Fessenheim.
- Sa reconversion en site pilote de recherche-développement qui permettra de mettre en œuvre des savoir-faire et des technologies pionniers, générateurs d’emplois et nécessaires au démantèlement des centrales nucléaires en fin de vie.
- La mise en place et le développement d’un plan de réduction de la consommation d’énergie dans tous les secteurs.

Motion adoptée à l’unanimité moins 1 voix par le Conseil municipal de Strasbourg le 11 avril 2011

Publicités

One response to this post.

  1. Posted by TOURNOIS on 25 avril 2011 at 15 h 03 min

    Bonjour !

    Manipulation politique ou une réelle prise de conscience ? On pourrait bien de se poser la question à la veille des élections présidentielles de 2012.

    Moi j’ai des questions à poser à vous élus dont le souhait est d’arrêter le nucléaire.

    1/ Ce n’est pas le tout de dire « on arrête le nucléaire », mais à ce jour, qu’avez-vous prévu comme type d’énergie de remplacement (à savoir que 80% de la consommation provient du nucléaire) ? Cher élus, sans électricité, comment allez-vous faire fonction votre tram à Strasbourg ? En faisant pédaler les voyageurs ou ce serait ce vous qui aller pédaler ?

    2/ Nos amis « écolos », n’en veulent pas et non pas de solutions :
    Les éoliennes : elles défigurent soit disant nos montagnes et nos campagnes.
    Les centrales hydro-électriques : elles perturbent l’écosystème.

    Là où je m’interpelle sérieusement, c’est que l’on n’entend jamais les « écolos » parler de :
    La défiguration de nos montagnes avec les équipements et les pistes de skis qui font de véritables saignées dans nos espaces naturels. Je pense qu’ils doivent aimer faire du ski !

    L’épandage du sel sur les routes en hiver qui sont toxiques pour nos nappes phréatique Mais bon, une fois encore, je pense que nos amis « écolos » aiment rouler sur des routes dégagées en hiver.

    La pollution qui provient des paysans avec tous leurs produits chimiques, le gaspillage de l’eau pour arroser leurs champs, etc…

    3/ Si l’on veut protéger la population, nos enfants, etc… contre les méfaits du nucléaire. Allons jusqu’au bout de nos idées et ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Arrêtons dans ce cas tous les sites classés « Seveso », là aussi il y a un grand danger. Mais on n’en parle pas. Pourquoi ?

    En résumé, vous n’avez pas de solution de remplacement au nucléaire. Et bien même quand il y en a une, nos amis « écolos » n’en veulent pas.
    On tourne en rond, vous ne pensez pas ?

    Avant de prendre de telles décisions, il faudrait peut-être un peu réfléchir. On vous a élu pour çà je crois.
    Serait ce là, une utopie que de penser que nos « élus » sont capables de réfléchir ? On pourrait se poser la question devant une telle décision prise par la communauté urbaine de Strasbourg.

    Cela fait mal de se prendre une claque derrière la nuque pour réfléchir. Rappelez-vous, chers élus, lorsque votre instituteur vous en mettait une pour vous faire réagir (pour les plus anciens de nos élus !).

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :