Après les cantonales : Alain de Romefort et Sylvie Goutte- Nesme s’adressent aux électeurs.

Les élections cantonales sont terminées. Nous n’avons pas été qualifiés pour le second tour et pourtant nous avons été très présents durant toute la campagne, y compris durant la période précédant le deuxième tour. Ces élections cantonales portent indiscutablement la marque d’Europe Ecologie les Verts.

Il était pourtant difficile d’afficher les couleurs de l’écologie dans un canton aussi conservateur que celui de Beaujeu. Nous y avons cependant obtenu un score légèrement supérieur à la moyenne nationale des écologistes. De nombreux électeurs ont été séduits par la rigueur et le caractère novateur de notre démarche. Nous avons présenté un véritable programme d’action pour le canton.

Nombreux sont les viticulteurs qui ont senti que nous étions en phase avec leur volonté de modernisation et avec leur souci de produire d’une façon aussi « clean » que possible ; ls ont compris que nous partagions leur respect du terroir et que nous voulions conserver un tissu d’exploitations familiales autonomes leur permettant de vivre décemment de la commercialisation de leurs bouteilles. Nous allons approfondir dans les années qui viennent ce dialogue fructueux qui a été d’une grande richesse humaine.

Si les électeurs, malgré les marques d’intérêt qu’ils nous ont prodigué, n’ont cependant pas définitivement sauté le pas en notre faveur ils ont néanmoins entendu notre message sur bien des points. Un chemin est désormais largement ouvert.

De nombreux électeurs ont notamment tiré les conclusions de notre critique de la politique de la majorité de M. Mercier et de ses amis politiques :

  • Notre dénonciation de l’abandon du monde rural par le conseil général et notre mise en évidence de la folie des grandeurs qui s’est emparées de Michel Mercier de ses amis ont été clairement perçues.C’est ce qui explique que Europe Ecologie les Verts ait fait jeu égal avec le parti socialiste.

De nombreuses personnes nous ont dit combien elles trouvaient dommage que les écologistes, les socialistes, le parti communiste, le front de gauche et le MODEM ne se soient pas unis. Nous l’aurions voulu. Mais c’était difficile pour le PS comme pour le PC qui ont voté toutes les grandes décisions proposées par Michel Mercier. Le bilan du conseil général était de ce fait quelque peu le leur et c’est pourquoi il leur était impossible de le contester de front. Ils ont butté en touche. Le PS n’a pas fait vraiment campagne. Le PC a évoqué, de son coté, les retraites et la laïcité qui sont des sujets relevant d’une élection législative et pas d’une élection cantonale.

De tous c’est le PS qui au niveau départemental a été le plus durement sanctionné.Il a fait échouer la possibilité d’un basculement du conseil général. Sa connivence avec Michel Mercier au sujet du grand stade lui a fait perdre le canton de Meyzieu. La gauche traditionnelle s’est ainsi tirée une balle dans le pied pour s’être aussi stupidement compromise avec l’ordre dominant. ( Le grand stade n’est rien d’autre qu’une affaire de gros sous consistant avec l’argent public à permettre à une société privée de remonter le cours de ses actions et de réussir une opération immobilière !).

En revanche les verts ont maintenant trois élus fiables au conseil général. Ils seront pour nous des relais précieux pour mieux connaitre la politique du département et pour y faire avancer nos projets.

  • -Les électeurs ont également pris clairement conscience du caractère paralysant du système clientéliste mis en place par Michel Mercier et ses amis politiques.La tentative dérisoire de Frederic Miguet aidé par quelques maires de tirer parti au dernier moment de la divulgation démagogique de contrats pluriannuels inéquitables jusqu’ici soigneusement occultés l’a révélé avec éclat. Les électeurs des communes concernées ne sont pas tombés dans le panneau.Ils ont désapprouvé ( notamment à Quincié ) l’aveuglement de ces maires qui se sont laissés naïvement piéger par le chantage à la subvention exercé par le conseiller général sortant et instrumenter par lui. Nous espérons que ces maires tireront la leçon de leur erreur et qu’ils se comporteront à l’avenir en élus responsables, transparents et efficaces.

Jean-Jacques Duval qui s’était lancé avec conviction et énergie dans la compétition sans en avoir cependant bien mesuré tous les tenants et aboutissants a pris conscience des vrais enjeux. Il a affiché sa distance avec les errements financiers de Michel Mercier et de ses amis. Il a affirmé sa liberté d’appréciation. Il a rejoint notre souci d’une plus grande transparence de gestion, notamment en ce qui concerne les contrats pluriannuels. Nous avons fait le pari qu’il était sincère. Nous avons donc appelé à voter pour lui au deuxième tour.Il était prioritaire à nos yeux que le sortant qui est le chef du groupe politique de Michel Mercier ne soit pas réélu. Lorsque cela est nécessaire il faut être capables de dépasser les clivages politiques traditionnels, il faut savoir faciliter le rassemblement des bonnes volontés sans cependant rien céder de l’essentiel de sa ligne de conduite. Dans le cas précis nous avons su concilier l’exigence sur le fond avec le pragmatisme.

Jean Jacques Duval n’a cependant pas été élu. Son échec est principalement du aux voix nombreuses du FN qui se sont reportées sur Frederic Miguet et à la frilosité des partis de la gauche traditionnelle.

Nous allons, quant à nous, continuer sur notre lancée. Nous n’étions il y a quelques semaine que quelques-uns, sans guère de moyens car les écologistes ne font pas dans le tape à l’oeil. Nous sommes maintenant devenus un groupe motivé. Nous disposons d’une grille de lecture des problèmes du canton qui est rigoureuse et neuve. Nous disposons d’outils de communication modernes, notamment d’un blog que nous allons améliorer. Il y a eu jusqu’à 800 visualisations en une journée ! Nous allons en faire un véritable média numérique local. Nous allons surtout dans la durée nous appliquer à garder le contact avec les gens et  le faire par des moyens modernes conviviaux, notamment un ciné-club citoyen.

Durant la campagne la tragédie japonaise s’est invitée dans le débat local. Nous lui avons donné la place qu’elle méritait sachant que nous habitons dans l’une des zones les plus nucléarisées du monde. Des prises de conscience se sont produites chez certains de nos concitoyens sur la nécessité d’une transformation profonde de notre modèle de développement. Les échéances politiques nationales de l’année prochaine vont nous permettre d’amplifier ce mouvement.

Nous allons faire dés maintenant constamment le lien entre les grands problèmes économiques, technologiques et sociétaux du XXI° siècle et leurs déclinaisons locales. La gauche traditionnelle est emprisonnée dans ses archaïsmes. Elle est loin des gens, elle a perdu le sens de l’avenir.

L’écologie constitue désormais la seule alternative historique crédible et porteuse d’humanité et de justice sociale à laquelle il faudra bien que les autres formations finissent par se rallier, y compris le centre. Nous allons faire en sorte que dans le canton de Beaujeu l’écologie soit reconnue comme étant la force politique transformatrice du XXIe siècle.

L’échéance nationale de 2012 va ainsi être l’occasion d’une grande démarche de débat et d’apprentissage collectif. Nous allons nous y engager pleinement. Ce sera une puissante façon de préparer les échéances suivantes, celles des élections locales de 2014 en les adossant à une vision globale rigoureuse et forte.

En 2014, il nous faudra mettre un terme définitif au système notabiliste paresseux et sans vision qui enferme nos communes dans un immobilisme passéiste et qui paralyse la capacité transformatrice de notre communauté de communes.

L’avenir est à nous : rejoignez nous pour que nous l’anticipions collectivement suffisamment à temps et de notre mieux.

Publicités

One response to this post.

  1. Posted by Ubelmann Agnès on 1 avril 2011 at 14 h 07 min

    Bravo et merci pour votre travail. Je suis de tout coeur avec vous. Agnès

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :