Réponses de Jean-Jacques Duval à Alain de Romefort et Sylvie Goutte-Nesme

Réponses de Jean-Jacques Duval à Alain de Romefort et Sylvie Goutte-Nesme : 22 mars 2011

Je remercie les électeurs qui par leur vote m’ont porté au 2e tour des élections cantonales de Beaujeu. Ce n’est pas l’homme mais ce qu’il représente comme espoir dans une démocratie où le citoyen disparait dès l’élection faite. Ce n’est pas le discours de Jean-Jacques Duval qui proclame que le conseiller général ne doit pas être un homme de pouvoir mais de devoir : celui de garder le contact et l’écoute vis-à-vis de tous les électeurs, de tous les citoyens qui aspirent à être écoutés, entendus dans leurs problèmes quotidiens. Aujourd’hui seul Jean-Jacques Duval a tenu ce discours en totale indépendance des partis politiques. Il a fait renaître un espoir dans le cœur des citoyens : qu’un jour ils soient écoutés dans leurs problèmes et aspirations quotidiennes.

Je remercie Alain De Romefort et Sylvie Goutte-Nesme de me poser des questions précises, d’envisager d’appeler à voter pour moi au deuxième tour, sortant par là même du rôle des partis mais prenant la dimension humaine que j’incarne.

Sur la question des dossiers concernant notre canton, dans la mesure où ceux-ci sont en séance publique, intéressant l’avenir du canton et des citoyens, au nom de quels principes devraient-ils devenir « top secret ». Oui je suis favorable à une vrai transparence, prendre les citoyens pour des adultes responsables.

J’ai tous les jours dans mon exercice professionnel à conseiller les patients, faire de l’éducation à la santé, à leur santé. L’alimentation fait partie intégrante des conseils utiles pour bien vivre et prévenir certaines pathologies. Vous m’interrogez sur les AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne). Initiative à encourager parce qu’elle offre des solutions intéressantes et utiles : acheter des produits locaux et de saison à un coût raisonnable avec la transparence que l’on attend vis-à-vis de la culture même et qui permet de vivre de son travail.

Le médico-social c’est plus de 50% du budget du Conseil Général, je serai particulièrement impliqué dans certaines actions comme le maintien des personnes âgées à domicile ainsi que des personnes handicapées, en adaptant au mieux leurs lieux de vie pour permettre aux services de soins à domicile d’intervenir dans de bonnes conditions. Eviter ou limiter au maximum les hospitalisations coûteuses financièrement et humainement.

Que serait notre canton sans les petites exploitations viticoles, agricoles ? C’est une diversité qu’il faut maintenir et aider pour leur survie et donc ne pas les écraser de règlements de plus en plus compliqués. Mon objectif, ce n’est pas leur disparition mais leur survie dans de bonnes conditions.

Je m’étonne tous les jours que le Beaujolais ne soit pas autant visité par les touristes, avec tous ces paysages, cette diversité, cette convivialité. Peut-être manque-t-il de structures d’accueil d’une part et de promotion à l’extérieur de l’hexagone. Je suis bien sûr sensible à la préservation de cet espace.

Danielle Perrelle, ma suppléante a développé lors de nos réunions, les possibilités de télé travail, permettant ainsi d’économiser du temps de trajet tout en maintenant une activité professionnelle dans son entreprise. C’est un domaine à développer, à faire connaître.

Dans le domaine de l’offre de soins dans les bassins de vie, je suis à l’origine du rassemblement des professionnels de santé dans des bassins de vie identifiés. Mon action sur la permanence de soins, a permis de maintenir, voire de faire venir des médecins dans une zone rurale. Mes propositions et réflexions ont toujours su anticiper l’évolution des métiers liés à la santé en prenant en compte les aspirations et les demandes de chacun des acteurs.

En fait je suis particulièrement attaché au respect des citoyens, une forte abstention est chaque fois un message fort à destination des hommes politiques ; l’entendent-ils ? Les électeurs sont des gens responsables qui ont un choix à faire. Jean-Jacques Duval c’est le candidat des citoyens, celui qui s’implique déjà dans leur vie quotidienne, sans être porté ou financé par un parti politique.

J’espère avoir pu vous éclairer sur mes projets, ma ligne de conduite.

Publicités

One response to this post.

  1. Posted by ingrid on 22 mars 2011 at 16 h 08 min

    Du télé travail au tourisme: de nombreux efforts à apporter.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :